Le radon est un gaz radioactif inodore, incolore, inerte et d’origine naturelle que l’on retrouve partout dans l’air, le sol et l’eau. 
En plus forte concentration, il est surtout présent dans les sous-sols granitiques et volcaniques. 
En France, il constitue la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants et est reconnu, par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme cancérigène. En effet, l’exposition au radon est le deuxième facteur de risque de cancer du poumon après le tabagisme et avant l’amiante.

Article du 28 novembre 2022

Où trouve t’on le radon en France ?

Certaines régions françaises ont un taux plus élevé de radon (zone de niveau 3), en raison de la nature des sols et de la présence de massifs « anciens » comme en Bretagne, en Corse, en Limousin, dans le Massif central, les Vosges, les Alpes, les Pyrénées.

carte radon

En orange, les régions où la concentration en radon est plus élevée

Si la géologie est un élément explicatif de la présence de ce gaz, il peut également avoir pour origine les activités industrielles liées à l’exploitation de radium ou d’uranium voire provenir de matériaux de construction et de l’eau.
S’il pénètre dans les bâtiments par les fissures du sol ou des murs, les équipements sanitaires, les joints de construction… il se dilue rapidement dans l’air. Cependant lorsque les espaces sont peu ventilés, comme dans les habitations, il peut atteindre des concentrations élevées. 

Pourquoi dépister la présence de radon ?

valeur référence radon

Pour se prémunir de ces risques et afin de pouvoir prendre les mesures correctives nécessaires le cas échéant, il est important de connaître le taux de radon présent dans un bâtiment. 
Ce taux se mesure en Becquerels par mètre cube (Bq/m3) et doit être inférieur à 300 (niveau de référence).

Le dépistage par un professionnel agréé n’est obligatoire que pour les propriétaires ou exploitants d’ERP (établissements recevant du public) situés en zone à potentiel radon significatif (zone de niveau 3). Ces établissements sont recensés dans le code de santé publique :

  • Les établissements d’enseignement et les bâtiments d’internat
  • Les établissements d’accueil collectif d’enfants de moins de 6 ans
  • Les établissements sanitaires et médicaux-sociaux disposants d’hébergements
  • Les établissements thermaux
  • Les établissements pénitentiaires

Cependant, en application du code du travail, l’employeur est également tenu d’évaluer les risques vis-à-vis de l’exposition de ses salariés au radon. L'employeur procède à des mesurages sur le lieu de travail lorsque les résultats de l'évaluation des risques mettent en évidence que l'exposition est susceptible d'atteindre ou de dépasser le niveau de référence de 300 Bq/m3.

Comment se passe un dépistage radon ?

Les techniciens doivent intervenir sur site entre le 15 septembre de l’année N et le 30 avril de l’année N+1, période dite « de chauffe ».

mesure radondosimètre radonanalyse radon

3 phases sont nécessaires :

  • La phase préparatoire 
    Lors de l’étude documentaire et/ou d’une première visite, le technicien identifie toutes les zones stratégiques et quantifie le nombre de dosimètres à utiliser ainsi que leurs emplacements. 
  • L’intervention sur site 
    Quelques jours plus tard, le technicien revient installer les dosimètres qui resteront en place pour une durée minimale de 2 mois. À l’issue de cette période, l’opérateur récupère puis expédie les dosimètres vers le laboratoire accrédité qui procèdera aux analyses. 
  • L’interprétation des résultats 
    Nos experts reçoivent les éléments du laboratoire et rédigent un rapport détaillé et compréhensible au client. Une mesure de la concentration en radon par pièces contrôlées y figure ainsi que des recommandations en fonction des résultats obtenus. 

Existe-t-il des solutions pour réduire l’exposition au radon ?

réduire concentration radon

Les solutions sont étudiées et proposées au cas par cas en fonction des raisons d’exposition et des taux obtenus. Elles donnent souvent lieu à discussion avec les experts lors de la remise du bilan. 
Pour les habitations spécifiquement, deux recommandations sont souvent préconisées : 

  • L’amélioration du renouvellement de l’air intérieur notamment par la mise en place d’une ventilation mécanique adaptée,
  • Le renforcement de l’étanchéité entre le sol et le bâtiment afin de limiter l’entrée du radon et par exemple, en colmatant les fissures. 

Les deux actions sont parfois utiles à combiner et pour s’assurer de leur efficacité, une nouvelle mesure de concentration s’avère nécessaire. 

Quelle est l’expertise d'AC Environnement ?

Chez AC Environnement, nous disposons d’une expertise reconnue sur la surveillance et la mesure des POLLUANTS de l’air, que ce soit l’amiante, le plomb, la qualité de l’air intérieur (QAI), l’exposition aux agents chimiques ou la présence de radon. D’une part, nous réalisons des diagnostics experts pour lesquels nous détenons des certifications périodiquement renouvelées. D’autre part, nous dispensons des formations auprès des acteurs du BTP, maîtres d’ouvrages ou autres acteurs du bâtiment souhaitant approfondir leurs connaissances ou se prémunir des risques. 

expert radon

Concernant le dépistage du radon, faire appel aux techniciens AIR d’AC Environnement, c’est obtenir la garantie d’un résultat précis et efficace. Ils maitrisent les compétences techniques, savent identifier les emplacements exacts où placer les dosimètres (par exemple la bonne distance vis-à-vis des sources de chaleur tels que les radiateurs ou appareils électriques), connaissent la période à laquelle la mesure est la plus fiable et le temps de relevé nécessaire. Ils ont également l’expertise fondamentale à l’interprétation des résultats obtenus et fournissent ainsi un rapport très détaillé.

De nombreux établissements leur font confiance, notamment le Conseil départemental du 73, la SNCF ou le groupe Casino que nous remercions de leur confiance et de leur fidélité. 

L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) renouvelle notre agrément radon pour 5 ans !

ASN

AC Environnement a déposé son dossier auprès de l'ASN pour le renouvellement annuel de son agrément radon (condition indispensable pour pouvoir continuer à exercer cette activité de dépistage). 
Cette année, le suivi de l’activité radon a été opéré par le service qualité afin de viser un niveau de qualité supplémentaire. 

Le travail de tous a été récompensé, puisque AC Environnement vient d'obtenir un agrément de l'ASN pour 5 ans ! C'est une très bonne nouvelle, puisque l'agrément est généralement à renouveler tous les ans et que seuls 25 % des candidats à l'agrément l’ont obtenu pour 5 ans.

Nous félicitons donc le service qualité du Groupe, la direction technique et les techniciens pour leur travail. Et particulièrement Pierre Duclos, l’un de nos responsables techniques nationaux, qui assure le maintien des compétences de nos techniciens habilités.